Depuis quelques années, l’économie de partage a pris de plus en plus de place dans notre société jusqu’alors basée sur le capitalisme économique. Les meilleurs exemples de cette nouvelle approche de l’économie sont le crowdfunding en matière de financement et le covoiturage en ce qui concerne la consommation. Le principal objectif est ici de diminuer les frais et de réduire le gaspillage. C’est exactement dans cet esprit que Clément BANET a développé l’économie de partage dans un domaine jusqu’alors inexploré : le repas. Pour cela, il a créé le site Repasrtage.

Repasrtage : késako ? Reparsrtage est avant tout une idée : celle de réduire les frais de préparation des repas et de lutter contre le gaspillage. Vous aurez sûrement constaté que le budget repas est un poste de dépense important dans les ménages et plus particulièrement pour les étudiants. Pourtant, lorsqu’on cuisine, il arrive qu’on en fasse toujours trop. C’est pourquoi, le but de cette plate forme est de proposer un bon plan à la fois pour les personnes qui cuisinent ou “chefs” et les « clients ».

Comment ça marche ? Le site a créé une communauté regroupant les « chefs » et les « clients ». Le bon plan consiste alors pour les « chefs » à proposer à la vente des parts supplémentaires lorsqu’ils cuisinent afin de répartir le coût du repas. Quant aux « clients » ils choisissent directement leur menu sur le site en fonction des plats cuisinés par des « chefs » proches de chez eux et prennent contact avec eux afin de discuter des modalités de récupération du repas.

Les avantages Le premier avantage de cette alternative est la possibilité pour les personnes qui cuisinent de réduire leur budget alimentaire et ainsi de faire des économies. De plus, Repasrtage évite aux « chefs » de gaspiller les parts en trop ou de devoir manger plusieurs fois le même repas. Enfin, les « chefs » postent leurs annonces gratuitement sur le site qui garantit le paiement sécurisé des repas.