Blog

Comment traiter des maux de tête liés à une arthrose cervicale ?

Nombreuses personnes ont déjà eu céphalée atroce. On estime alors que la possibilité de toucher l’arthrose cervicale est d’environ 31 % à 69 %. Bien que la prévalence de cette maladie soit élevée, il existe encore un certain degré d’ignorance à son sujet et on pense généralement qu’elle provient de la voûte du crâne. Cependant, ils peuvent avoir de multiples origines, notamment, l’arthrose qui affecte souvent les articulations de la colonne cervicale. Quelles sont les causes probables d’une arthrose cervicale ? Comment traiter les maux de tête qui y sont liés ?

Quelle est l’origine d’une arthrose cervicale ?

Arthrose cervicale et maux de tête L’arthrose cervicale touche plus généralement les personnes qui ont vécu des accidents de voiture, ou subi des blessures au cou ou au crâne. Néanmoins, ce trouble peut également être lié à des activités quotidiennes, telles que l’activité quotidienne ou l’utilisation d’un smartphone.

Les personnes qui opèrent leur métier dans un bureau : chez ces personnes, le mal de tête cervical est très courant. Mauvaise ergonomie, mauvaise posture et même position assise prolongée. Ces facteurs peuvent être à l’origine d’un mal de tête.

Les personnes qui s’exposent longtemps aux écrans de smartphones et de tablettes : les personnes qui utilisent ces appareils sont également concernées par ce problème, à cause de la posture dans laquelle elles se positionnent en les utilisant. Les maux de tête dans ce cas peuvent provenir d’une pression du cou, entraînée par une flexion continue du cou.

Les personnes stressées : les maux de tête cervicaux sont fréquents chez les personnes anxieuses ou stressées. La tension musculaire et le resserrement des dents sont deux facteurs qui causent des céphalées cervicales.

Faire recours à physiothérapeute

La physiothérapie, est en général très bénéfique pour le traitement d’un mal de tête dû à une arthrose cervicale, et elle peut également aider à les prévenir. Tout d’abord, il est important de savoir que les physiothérapeutes peuvent déterminer la source des maux de tête en faisant une évaluation de l’état du patient.

Il pourra alors déterminer si les maux de tête ont une origine musculo-squelettique, et définir si le patient a besoin seulement d’une rééducation ou si son cas est médical. Dans le cas où le patient ferait apparaître d’autres symptômes vasculaires ou neurologiques, le physiothérapeute pourra l’orienter vers un médecin spécialisé.

En plus, les physiothérapeutes peuvent également révéler des facteurs qui aggravent l’état du patient et le guider pour l’améliorer. Les facteurs qui peuvent aggraver une situation d’arthrose cervicale peuvent être liés à la posture du patient, ou au stress et l’anxiété qu’il subit dans sa vie personnelle.

Arthrose cervicale et maux de tête

Un mal de tête peut parfois être éventuellement dangereux, c’est pour cela, qu’il faut toujours rester vigilant. La première chose à faire est de consulter un médecin.

Si en plus d’un mal de tête, vous présentez des symptômes neurologiques, notamment :

  • sensation de faiblesse et engourdissement,
  • des changements dans la vision,
  • des difficultés à parler correctement,
  • des troubles d’équilibre,
  • des évanouissements,
  • des troubles de la mémoire.

Vous devez partir à l’hôpital aussi vite que possible. Cependant, si vos maux ne sont accompagnés d’aucun symptôme supplémentaire, il est donc conseillé de veiller à garder une bonne posture et d’essayer de déterminer tous les facteurs susceptibles d’aggraver votre condition. Une fois cela fait, vous pourrez dès lors commencer à essayer de limiter tout mouvement qui peut provoquer de la douleur.

Quelques exercices pratiques

D’abord, essayer de se mettre en position couchée sur le dos, faire un ” oui ” en faisant descendre le menton et les yeux, sans enfoncer sa tête dans l’oreiller.

En gardant cette position, il faut essayer de soulever délicatement la tête. Il s’agit d’un exercice qui renforce les muscles antérieurs du cou. Il doit être pratiqué en répétant 10 fois le geste, et en maintenant la position de tête soulevée pendant 10 secondes à chaque fois, 2 à 3 fois par jour.

Pour le deuxième exercice, il faut cette fois-ci se coucher sur le ventre en mettant sa tête en dehors du lit (elle ne doit pas être supportée), et garder cette position pendant quelques minutes, une à deux fois par jour. Cet exercice vous permettra le renforcement de vos muscles extenseurs.