A compter du 3 avril 2016, tous les résultats des contrôles sanitaires menés par les services étatiques pourront être consultés par tous, sur internet et via l’appli gratuite alim’confiance. Cela concerne les restaurants, les supermarchés, les abattoirs ou encore les cantines. Ce dispositif avait été prévu par la loi d’Avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt du 13 octobre 2014. Son but est de rassurer le consommateur… ou pas.

Le résultat global apparaît sous la forme d’un smiley, qui sourit plus ou moins ; quatre niveaux d’hygiène sont attribués à l’établissement : très satisfaisant, satisfaisant, à améliorer et à corriger en urgence. Selon Fanny Molin, qui a imaginé le projet au sein du ministère de l’Agriculture, seul le niveau le plus bas correspond à un risque pour la santé publique, débouchant donc sur une fermeture administrative. Les notes sont en outre susceptibles d’évolution, des améliorations pouvant être apportées et de nouveaux contrôles effectués.

Quelques dizaines de milliers de notes en ligne

55 000 notes environ seront mises en ligne sur le site, ce qui correspond au nombre de contrôles officiels effectués annuellement. Les données sont présentées sur une carte interactive du pays, et l’adresse de l’établissement peut être entrée manuellement pour vérifier s’il est ou non dans la liste. L’utilisateur pourra aussi tout simplement parcourir la carte. Au bout d’un an, les données s’effaceront automatiquement du site.

De telles mesures existent déjà dans certaines pays européens, comme le Royaume-Uni, la Belgique, la Finlande ou encore la Norvège. A terme, selon le ministère, cette publicité devrait conduire à l’améliorer du niveau sanitaire des établissements, comme ce fut le cas pour ces précédents étrangers.