Les abonnés au gaz pour le chauffage, la cuisine ou l’eau chaude vont être ravis. Alors que les tarifs réglementés du gaz en France ont subi une augmentation pendant plusieurs mois consécutifs, ils ne vont pas tarder à revenir à la baisse. A partir du 1er mai 2018, les clients Engie connaîtront une baisse de 3,3 % sur leurs factures de gaz.

Une diminution de 3,3 % sur les factures d’énergie

Durant plusieurs mois, les tarifs réglementés du gaz ont subi des hausses considérables ainsi que des fléchissements plus légers. A présent ils vont subir une baisse de 3,3 %, ce qui ravira près de 6 millions de clients Engie. Cependant, il est dommage que ce changement prenne place au printemps, alors que la demande est amoindrie, conduisant à des factures moins élevées.

En début d’année, les pouvoirs publics et les fournisseurs d’énergie ont transmis des chiffres montrant une hausse de 25 % des suspensions de fourniture de gaz en 2015 et 2016. Cela montre qu’une partie des français trouve difficile le paiement des factures d’énergie.

A la base, la révision mensuelle des tarifs réglementés du gaz avait été mise en place dans le but d’alléger les problèmes des Français quant au paiement de leurs factures, en particulier dans le cas de hausses des prix. Cette mesure n’avait été mise en place qu’à partir de 2013, avant quoi, les prix étaient revus de manière trimestrielle.

A la fin du mois de Mai, la Commission de régulation de l’énergie va remettre son rapport annuel au sujet des coûts d’approvisionnement et hors approvisionnement d’Engie.